235 annonces en ligne      3 565 428 articles vendus dans l'ensemble de nos 34 magasins

Acheter Neuf ou d'occasion ?


Acheter Neuf ou d'occasion ?

10 Fev 2021

Achetez neuf ou d'occasion quel impact pour l'environnement

Dans un concept de protection de la nature, les actions en faveur de l'environnement ne cessent de se multiplier. La nouvelle tendance actuellement est celle de l'utilisation des accessoires de seconde main. L'utilisation de produits d'occasion est très économique et s'avère aussi bénéfique pour l'environnement. Voyons ensemble les avantages de l'achat d'occasion par rapport aux articles neufs.

 

Acheter d'occasion ou neuf : quel est l'impact sur l'environnement ?

Encore trop de personnes se méfient de l'achat d'occasion pour les mauvaises raisons. La plupart du temps, les arguments invoqués sont la crainte que le produit soit trop usé et qu'il ne soit plus en état de fonctionner de manière efficace ou la peur d'acquérir un produit tout simplement cassé. D'autres y voient une gêne, car ils ont peur de passer pour radins. Enfin, certaines personnes n'osent pas se lancer dans l'achat d'occasion tout simplement car elles pensent que des gens plus défavorisés en ont plus besoin qu'elles. Ces gens se tournent donc vers les produits neufs.

Cependant, il faut savoir que la fabrication des produits neufs nécessite l'utilisation de ressources conséquentes. Par exemple, pour la confection d'un simple blue jean, il faut en moyenne 10 000 L d'eau. Une telle quantité d'eau utilisée alors que l'eau douce est en quantité limitée (seulement 2,5% de l'eau de la planète), pour produire si peu est tout simplement scandaleux du point de vue écologique.

Que ce soit pour la production de l'objet ou pour trouver les matériaux qui le composent, la fabrication d'un objet neuf implique l'extraction et le traitement de ressources dont certaines ne sont pas renouvelables ou dont le renouvellement est mal assuré. La production de produits neufs entraîne également la production de polluants, tout particulièrement dans des secteurs comme l'automobile et la high-tech, où 4% des émissions mondiales de carbone sont produites par le seul secteur numérique. Pour un seul smartphone, on compte à peu près 130 grammes de minerais et terres rares, ce qui nécessite d'extraire plus de 44kg de roche pour obtenir une si petite quantité ! La fabrication d'un seul ordinateur demande plus de 200kg de matière première. Le neuf produit donc beaucoup moins qu'il ne consomme.

Acheter des produits d'occasion implique une réduction de l'achat de produits neufs, et lorsqu'il y a une réduction de la demande, c'est la production de produits neufs et donc l'utilisation des ressources naturelles non renouvelables qui diminuent. De même, puisque la fabrication d'articles neufs favorise la pollution atmosphérique, l'utilisation d'articles d'occasion aide à diminuer le gaspillage et donc la pollution environnementale.

 

Ainsi, au lieu de jeter systématiquement tout ce que nous n'utilisons plus dans la nature, nous pouvons toujours envisager un recyclage, une réparation ou une réutilisation. De plus, pour la fabrication de vêtements, les principales matières premières sont issues des végétaux (coton, jute, bambou, etc.), mais aussi des animaux (laine de mouton, le cuir, etc.). Par conséquent, plus la demande est forte et plus ces matières premières sont appelées à disparaître.

Toujours en ce qui concerne les industries textiles, ces dernières consomment énormément d'énergie notamment pour la transformation du pétrole en tissu synthétique. À ce niveau, l'achat de produits d'occasion constitue encore une fois une excellente alternative en ce sens qu'il permet de limiter la production à la source contribuant ainsi à la sauvegarde des ressources naturelles et d'un environnement sain.

Acheter en occasion, une action plus écologique qu'économique

Nous venons de voir les multiples avantages de l'achat d'occasion sur le plan environnemental. Il s'agit en fait d'une action à fort impact écologique et qui pourrait même sauver la planète du réchauffement si tout le monde s'y met. Chaque accessoire d'occasion acheté, c'est une vie végétale ou animale préservée avec en prime la diminution d'une bonne partie de la pollution sur plusieurs plans.

Vous limitez également l'apparition des déchets en prolongeant la durée de vie de ces accessoires. En effet, selon les estimations, une personne jette un minimum de 70 kg de vêtements chaque année. En recyclant une telle quantité de produits, ce sont des dizaines de personnes qui pourront s'habiller sans qu'un seul gramme de carbone soit dissipé dans l'atmosphère par les usines de fabrication.

Les textiles mettent d'ailleurs du temps à se désintégrer compte tenu du remplissage des sites d'enfouissement, témoignage du gâchis des consommateurs. Pour ce qui est des accessoires en plastique et autres substances, la dégradation prend davantage de temps, entraînant une pollution des nappes phréatiques. Ainsi, en diminuant notre consommation et en achetant d'occasion, nous aidons l'environnement à se défendre et donnons une nouvelle vie à ces accessoires.

De plus, en décidant de mettre en vente les accessoires que vous n'utilisez plus, vous désencombrez votre maison. Vous y faites ainsi circuler de l'air frais et gagnez assez de place pour mettre des fleurs et des plantes par exemple. La vente d'occasion vous permet aussi de vous établir une source de revenus et de créer ainsi une chaîne de consommation locale à votre niveau.

Il existe d'ailleurs de nos jours de nombreuses structures de recyclage pour vous accompagner dans ce processus de seconde main. C'est aussi un secteur d'activité qui crée de nombreux emplois et participe avant tout à la protection de l'environnement.

 

Blog Au Vide Grenier





Retour à la liste des articles
Top